À l’instar des blessures corporelles, les tatouages ​​peuvent également s’infecter s’ils ne sont pas entretenus comme il faut ou s’ils ont été réalisés dans des conditions non hygiéniques. Si vous pensez avoir une infection, il faut déjà être sûr que c’en est une, ensuite vous pouvez la traiter. Mais comment s’y prendre en cas de tatouage infecté ?

Tatouage infecté: quels sont les symptômes

Les premières heures après avoir réalisé un tatouage, on constate souvent que la partie tatouée est rouge, ce qui est normal car il s’agit d’une blessure. Cependant, si après 3 ou 4 jours, vous constatez les symptômes suivants, vous pouvez donc à priori conclure que votre tatouage est infecté.

Inflammation

Généralement dans les 48h après la réalisation du tatouage, il y a une légère inflammation de la zone tatouée. Dans le cas où, le degré de cette inflammation ne s’améliore pas pendant les 4 premières journées, il y a de fortes chances que votre tatouage se soit infecté. Mais, attention, l’inflammation n’est pas le seul symptôme à observer.

Douleur

En cas d’infection, l’inflammation est suivie d’une douleur très prononcée. Bien sûr, juste après s’être fait tatouer, une légère douleur peut être ressentie, mais cela ne dure généralement que les deux premières journées. Après ce délai, il y a de quoi penser à une infection, surtout si la douleur se fait sentir sans même que vous ne touchez pas le tatouage.

Mauvaise odeur et sécrétion d’un liquide

La mauvaise odeur est un signe palpable de tatouage infecté. De plus, si vous constatez qu’il y a un liquide jaune ou blanchâtre qui sort de la zone du tatouage, il n’y a plus de temps à perdre, vous devez absolument consulter un médecin. En effet, à ce stade, l’infection se trouve déjà à un stade avancé.

Traitement d’un tatouage infecté

Quelle que soit l’infection, plus vite elle est traitée, moins elle affectera votre santé. Si l’infection n’est encore qu’à l’étape d’inflammation et de douleur, vous pouvez suivre les conseils suivants. La première règle pour bien traiter un tatouage infecté est de maintenir ce dernier bien propre. Pour cela, vous pouvez utiliser un savon antibactérien pour le lavage et une serviette jetable pour le séchage. Ensuite, deux à trois fois par jour, appliquez du froid sur l’inflammation. Il vous suffit de mettre de la glace dans une serviette et de poser quelques minutes sur la zone tatouée. De même, laisser le tatouage respirer le plus possible pour qu’il guérisse vite. Cependant, protégez-le de la poussière, des microbes et autres saletés quand vous êtes dehors.

Pour venir à bout de l’infection, il vous faut des antibiotiques. D’abord sous forme de crème pour guérir l’infection de l’extérieur et ensuite sous forme de gélules ou de comprimés pour guérir le mal de l’intérieur. Si au bout de quelques jours, vous constatez un soulagement, poursuivez et terminez le traitement. Sinon, rendez-vous chez votre médecin avec un détail précis du traitement que vous avez suivi jusque-là.

Précautions à prendre

Afin de prévenir les risques d’infection d’un tatouage, il importe de prendre quelques précautions. Au nombre de ces dernières, il y a le temps. Un tatouage a besoin de temps pour cicatriser, après tout, c’est d’abord une plaie. De ce fait, les jours suivants la réalisation de votre chef-d’œuvre, il est recommandé de ne pas se baigner et toute l’exposition au soleil. De même, une crème cicatrisante devrait être appliquée pendant plusieurs jours. Enfin, il est nécessaire de maintenir une excellente hygiène, car le risque de tatouage infecté n’est jamais à zéro.

Give a Comment